Les troubles intestinaux

 Table des matières

  1. La colopathie fonctionnelle

  2. La constipation

  3. La diarrhée

  4. Traitements ponctuels en l'absence de maladies organiques   

  5. Hygiène de vie

La colopathie fonctionnelle

Terme générique qui désigne un trouble fonctionnel de l'intestin. La colopathie touche 1 Français sur 3, avec une dominance pour les femmes et les sujets anxieux.
Maladie bénigne à la base, elle affecte cependant beaucoup la qualité de vie des patients à cause de la survenue chronique des symptômes: douleurs abdominales, ballonnements, troubles du transit, constipation, diarrhée...
Elle peut aussi cacher une maladie générale (pancréatite, hyperthyroïdie...) ou une pathologie inflammatoire (maladie de Crohn, maladie cœliaque, rectocolite hémorragique...).

La constipation

Elle se définit par une évacuation difficile ou rare des matières fécales. On parle de constipation lorsque la fréquence des selles est inférieure à une selle tous les 3 jours.
Un changement d'habitudes, de régime, un décalage horaire, un voyage, un alitement prolongé peuvent expliquer une constipation occasionnelle.
La constipation chronique est souvent liée à un trouble fonctionnel (intestins paresseux, colopathie...) ou représente la conséquence de pathologies plus générales (diabète, hypothyroïdie, insuffisance rénale...).

La diarrhée

A l'inverse, la diarrhée se définit comme une augmentation du volume (>300g/jour), de la fluidité ou de la fréquence des selles (>3 selle/jour) par rapport aux habitudes du patient.
Le symptôme peut avoir des origines diverses: intoxication alimentaire, infections virales, bactériennes ou parasitaires, intolérances alimentaires, stress, prise de médicaments (antibiotiques). Les diarrhées aigües sont le plus souvent d'origine infectieuse.
Devant une diarrhée persistante, il est conseillé de consulter un médecin car elle peut être la conséquence d'autres pathologies (pancréatite, hyperthyroïdie, maladies inflammatoires chroniques de l'intestin...) et provoquer une déshydratation importante.

Traitements ponctuels en l'absence de maladies organiques

  • Les anti-flatulents et absorbants : charbons actifs qui absorbent les gaz en excès.
  • Les laxatifs : pour faciliter le transit en cas de constipation.
  • Les antiseptiques intestinaux : en cas de diarrhée d'origine bactérienne.
  • Les antibiotiques intestinaux : en cas de diarrhée avec germes pathologiques.
  • Les ralentisseurs de transit : pour freiner le transit intestinal.

Hygiène de vie

Pour prévenir les troubles digestifs :
_Avoir une alimentation variée et équilibrée.
_Manger dans le calme en prenant son temps et si possible à heures fixes.
_Boire suffisamment d'eau dans la journée.
_Eviter le plus possible le stress et d'anxiété.
_Observer une bonne hygiène de vie générale (sommeil suffisant, exercice physique...).
_Eviter la vie sédentaire.
_Limiter la consommation d'alcool et supprimer le tabac.
_En cas de diarrhée, il est recommandé de bien s'hydrater et d'observer une diète alimentaire.

Devant la persistance de troubles digestifs, même bénins, penser à consulter son médecin.

Comments